Manifestation antifasciste le 22 septembre 2018 à Angers

Voici la vidéo d’annonce de la manifestation festive du 22 septembre prochain, qui se déroulera dans le cadre d’un festival antifasciste à Angers (du 17 au 23 septembre).
Plus d’infos prochainement…

Posted in Actualité locale | Tagged , , , | Leave a comment

Tags sur les locaux du centre LGBT Quazar

Le centre LGBT Angevin a une seconde fois été couverts de tags homophobes: http://quazar.fr/2018/06/tags-homophobes-a-quazar/

Le Réseau Angevin Antifasciste apporte tout son soutien à Quazar et à ses militant·e·s et lui assure sa profonde solidarité. Nous leur rappelons que nous sommes déterminé·e·s à lutter à leur côté et à « agir avec plus de force pour combattre l’homophobie et la transphobie. ».

La croix celtique est devenue la signature d’une petite bande fasciste désormais bien connue. Plus largement, Angers est bien accueillante pour la frange la plus réactionnaire de l’échiquier politique (jusque dans l’équipe municipale d’ailleurs). En début de semaine Alliance Vita pouvait se pavaner place du Ralliement avec l’autorisation des autorités préfectorales et municipales. Laisser s’exprimer librement les discours homophobes c’est accepter les passages à l’acte ! On le constate une nouvelle fois.

Contre les agressions homophobes : riposte sociale antifasciste !

Posted in Divers | Leave a comment

Droit de réponse au journal Le Monde

Suite à l’article du Monde – Un bar associatif d’extrême droite embarrasse la municipalité d’Angers (https://www.lemonde.fr/politique/article/2018/05/31/un-bar-associatif-d-extreme-droite-embarrasse-la-municipalite-d-angers_5307432_823448.html) en date du 31 mai 2018, quelques précisions en forme de droit de réponse.

Dans l’article est dit : « Plusieurs bagarres entre « anti-fa » et « nationalistes » ont émaillé l’actualité. La plus récente a opposé une quinzaine de personnes le 5 mai et a nécessité l’intervention de la police.»

A notre connaissance, aucun affrontement entre lesdits groupes a été rapporté. D’après la presse locale (Ouest-France 28/05/2018), l’événement du 5 mai fait état d’une « bagarre » entre habitant·e·s du quartier et les membres de l’Alvarium. Selon nos sources, cet affrontement ferait suite à une provocation raciste de ces derniers. En effet, la violence physique est un trait fort liant ces individu·e·s. Cette violence s’illustrent notamment par deux ratonnades (les 22 novembre 2016 et 5 mai 2017) pour lesquelles certains ont été condamnés par la justice. Une violence répétée ce printemps à l’encontre d’une manifestation (le 17 mars), d’une A.G étudiante (le 3 avril), d’organisateurs d’événements culturels à l’Étincelle (toujours en avril 2018), etc. La violence est le fait d’un seul groupe : les personnes fréquentant l’Alvarium. Que les choses soient dites.

Posted in Divers | Leave a comment

Encore une réunion du Cercle Anjou Conférences dans une salle municipale…

Vous trouverez ci-dessous le courriel que le Réseau Angevin Antifasciste a fait parvenir au maire d’Angers en fin de semaine dernière concernant la tenue d’une nouvelle réunion publique du Cercle Anjou Conférences dans une salle appartenant à la ville d’Angers. Visiblement notre bon maire à la mémoire courte…


Bonjour,

C’est avec une certaine lassitude que nous venons d’apprendre que l’association d’extrême-droite Cercle Anjou Conférences organisera de nouveau une réunion publique dans une salle municipale.

Après la venue de Jean-Yves Le Gallou à salle Paul-Bert, négationniste notoire, contre lequel nous avons manifesté le 24 novembre 2017, après la tenue d’une réunion publique avec une bonne partie de la fine fleur de l’extrême-droite nationale salle Daviers le 27 mars, voici donc que cette association organise salle Auguste-Chupin une conférence sobrement intitulée « Le Tsunami Pornographique un Fléau Mondial ». Elle sera animée par François Billot de Lochner, militant bien connu de l’extrême-droite catholique et proche de l’Opus Dei.

Après l’affaire de la banane, après le retrait des affiches de prévention anti-VIH, après l’appel d’Angers, est-ce qu’une fois de plus notre ville fera la une des journaux parce qu’elle est une cité où l’extrême-droite peut, en toute tranquillité, déverser sa haine de l’autre et des différences ?

Nous nous rappelons fort bien que vous et vos services, lorsque nous les avions interpellés à l’automne 2017, vous targuiez de ne pas être au courant de la nature de cette association lorsque la salle de la rue d’Assas a été réservée, mais que vous ne vous y referiez pas prendre à deux fois. Ce nouvel événement organisé dans une salle municipale nous amène à constater que vous avez la mémoire courte. Ou alors que vous maniez avec une certaine habilité le langue de bois.

Sachez que nous sommes évidemment toujours mobilisé·e·s pour que les réunions de cette association ne puissent se tenir dans des salles municipales et ce par tous les moyens à notre disposition. Qu’ils et elles organisent ça dans un presbytère ou un couvent, peu nous chaut. Mais nous ne supportons pas que cette association puisse déverser sa haine dans une salle qui appartient à toutes et tous les habitant·e·s de la ville d’Angers.

Le présent courrier a vocation à devenir public en début de semaine prochaine.

Le Réseau Angevin Antifasciste

Posted in Divers | Leave a comment

Dans la boîte mail du RAAF

L’antifascisme est l’affaire de toutes et tous. Au Raaf, on se félicite que des Angevin·e·s se sentent concerné·e·s et aient pris la peine de répondre aux journalistes locaux avec force détails:

Mail de Zozo et Lala

La réponse du Courrier de l’Ouest

Alors, oui, il est évoqué la question de l’anonymat de Zozo et Lala.
Qu’à cela ne tienne : des bisous Deep Throat(1).

De la question de la messagerie cryptée, nous ne saurions que conseiller à quiconque nous lit de préférer une messagerie, telle que ProtonMail, celle-ci donc utilisée dans l’échange, qui ne fait pas commerce des données personnelles de toutes les parties concernées par lesdits échanges. Que cette messagerie attache une importance toute particulière, en plus, à la protection de la correspondance est également un argument. Argument qui a parfois la faveur d’une profession très attachée à la protection des sources.

Puis, parce qu’au RAAF, nous ne sommes pas avares de précisions. Nous profiterons de l’occasion pour compléter l’édition du Courrier de l’Ouest en date du 5 mai. Car, à qui se réclame n’avoir rien à cacher, il nous fait peine de constater qu’a été remisée sous le tapis la violence endémique et pourtant terriblement visible de l’Alvarium.

(1) Deepthroat (Gorge Profonde) est le pseudonyme de William Mark Felt principale source des deux journalistes du Washington Post qui furent à l’origine de l’affaire du Watergate.

Posted in Divers | Leave a comment

Mise au point

Voici une capture d’écran d’un message laissé sur le facebook du RAAF.

Une nouvelle mise au point s’impose.

Le RAAF est un collectif qui dit ce qu’il fait et fait ce qu’il dit.
Nos écrits et actions sont revendiquées et publiques. D’autres agissent différemment. Grand bien leur en fasse, nous sommes pour la
diversité d’actions, même si ici le contexte est lacunaire.

Nous constatons une nouvelle fois que l’extrême-droite manie ses outils favoris : l’insulte et la menace. Au RAAF nous faisons de la politique.

Le Réseau Angevin Antifasciste

Posted in Actualité locale | Tagged , , | Leave a comment

[Vidéo] La complaisance de la Mairie d’Angers à l’égard de l’extrême-droite

Posted in Actualité locale | Tagged , , , , , , , , , , , , | Leave a comment

Rassemblement Antifasciste lundi 23 avril à 17h30 devant l’Hôtel de ville d’Angers

Rassemblement Antifasciste devant l’Hôtel de Ville d’Angers, un soir de conseil municipal, et à l’initiative du Réseau Angevin Antifasciste.
Rappelons à la Ville d’Angers que si elle fuit à nouveau ses responsabilités en se cachant derrière un argumentaire légaliste, les militant-e-s et habitant-e-s angevin-e-s se chargeront de dégager les fachos de l’Alvarium !

Evènement Facebook

Posted in Actualité locale | Tagged , , , , , | Leave a comment

Les fachos de l’Alvarium menacent une AG à la Fac de Droit d’Angers

Jean-Eudes Gannat et sa cohorte de mouches-à-merde se sont violemment invités ce jeudi 3 avril à la Fac de Droit d’Angers. Impunément, comme toujours ! Le ramassis de fachos qui gravitent autour de l’Alvarium sont venus scander leur haine au cours d’une Assemblée Générale étudiante. Des rebelles en carton en défenseur de l’ordre établi et d’une université qui saurait choisir les siens avant les autres.

Voilà où nous en sommes : des fascistes viennent légitimer la mise-à-sac à la Fac de Droit de Montpellier, menacent de faire de la sorte et RIEN ! Toujours rien de la part des autorités pour définitivement faire fermer l’Alvarium. Toujours rien de la part des responsables politiques locaux pour afficher clairement et affirmer avec force leur opposition à l’idéologie rance et poisseuse que diffuse ces fascistes. « Qui ne dit mot consent » éclaire la maxime.

Nous publions ci-dessous le communiqué de presse signé par les organisations suivantes :

JC 49, UNEF Angers – Ugeac, UNL 49, Réseau Angevin Antifasciste, Alternative Libertaire 49, PCF Section d’Angers, UEC Angers, Union Syndicale Solidaires 49, FSU, CGT FERC, Collectif Emancipation, NPA 49

Posted in Actualité locale, Actualité nationale | Tagged , , , | Leave a comment

Famille Gannat: faire du neuf avec du vieux

Gannat. Ce nom revient souvent, bien trop souvent, quand il est question de l’extrême-droite à Angers. D’un poste de conseiller régional, à celui de petite frappe dans les rues d’Angers, de la Manif pour Tous au soutien de Bachar el-Assad, de la participation aux élections à la lutte pour l’instauration de la royauté social du christ, cette famille prouve que le FN a beau changé de nom, il n’en reste pas moins le cœur de l’extrême-droite française. À l’occasion de la lutte pour la fermeture de l’Alvarium nous vous proposons un retour non-exhaustif sur cette famille ;

Pascal Gannat, un frontiste à l’ancienne

Entrepreneur au Mans mais résidant en Mayenne, Pascal Gannat possède un long passé chez dans les sphères fachos. D’abord militant du néofasciste Parti des forces nouvelles, puis du Front national (1984), il a notamment été chef de cabinet de Jean-Marie Le Pen de 1988 à 1992, puis conseiller régional et municipal dans le nord de la France.

Il a été président du FN 72 entre 2015 et 2017.

En 2015 il est choisi par le FN pour être la tête de liste des élections régionales en Pays-de-la-Loire. Il est élu à l’assemblée régionale, ainsi que 12 autres membres du parti des Le Pen. Il est d’ailleurs élu président du groupe FN/Rassemblement Bleu Marine. Mais il ne restera pas longtemps puisqu’il est poussé à la démission en 2017, par Marine Le Pen elle-même.

Mais cette « démission » n’est qu’une petite punition pour cet élu sans doute proche de la ligne « tradi » du FN incarné par Jean-Marie Le Pen ou Bruno Gollnisch. La preuve ? Pascal Gannat était jusqu’au congrès du 10-11 mars 2018, encore membre du Bureau Politique du FN.

Et s’il est souvent muet sur les activités de ses enfants (lire à suivre les casseroles de son fils François-Aubert), il n’en va pas de même pour son soutien à l’Alvarium.

Au-delà de cette déclaration appuyant l’activité de ce local d’extrême-droite il est encore plus intéressant de constater que l’association, Nouveaux Sarments – Anjou Populaire, qui gère la location de l’Alvarium, avait son siège domicilié chez Pascal Gannat, en Mayenne. Comme c’est étrange ! Et l’Alvarium va ensuite nous servir qu’elle est indépendante politiquement en ayant son siège chez un élu FN. À d’autres !

Jean-Eudes : un feu-follet ou un pet foireux ?

Jean-Eudes, à l’extrême-droite, entouré d’une partie de la fratrie. C’est clair les Gannat sont proches du peuple…

De toute la fratrie Gannat, Jean-Eudes (il se cache parfois sous l’identité de Jean Palinacci, tout comme son papa qui sur Facebook utilise également ce patronyme) est sans doute celui qui est politiquement le plus actif, et ce depuis de nombreuses années.

Il est l’un des fondateurs, avec entre autre Arthur de Vitton de Peyruis et Antoine Ormain (dont on a déjà parlé ici), du Rassemblement de étudiants de droite à la Fac de droit d’Angers (Saint-Serge) à partir de la rentrée universitaire de 2012. Il est également secrétaire du fantomatique FNJ 49 durant cette période.

Avec la petite équipe du RED ils sont particulièrement actifs lors de la Manif pour Tous. Cet activisme durant la Manif pour Tous est partagé avec les membres de sa famille. Ainsi il se retrouve avec son frère Louis-Joseph sur les pelouses des Invalides le 16 avril 2013, à jouer les rebelles en carton.

Louis-Joseph a par la suite créé une éphémère association « Levez-vous » qui « appelle à la résistance toutes les victimes de l’oppression politique » sic ! Son activité politique est nettement moins importante depuis. Sans doute que sa société de Courtage en assurance au Mans doit lui prendre un peu de temps.

Après l’agitation de la Manif Pour Tous, Jean-Eudes Gannat part ensuite s’installer au Maroc où il travaillera pour le Carré Casa – Carré Français de Casablanca.

Jean-Eudes Ganant le néo-colon ringard

Cette entreprise est très étroitement lié à l’extrême-droite et notamment à la « GUD connexion » (lire sur le site de Médiapart ou sur celui du Monde).

Et c’est dans le sillage de cette « GUD Connexion » que le petit Jean-Eudes va continuer son apprentissage du monde de l’entreprise. Il va en effet créer une société qui sera hébergée dans le XVIè de Paris, au 27 rue des Vignes, là où des anciens du GUD gèrent leurs affaires, dont Frédéric Chatillon. Ce dernier a d’ailleurs embauché Jean-Eudes Gannat au sein de sa société de communication Riwal. Mais force est de constater que cette collaboration n’a pas été des plus fructueuses pour le parti de Marine Le Pen (on va pas s’en plaindre non plus!).

Parallèlement à ses activités « professionnelles » très étroitement liées à l’extrême-droite, il se rêve en nouveau croisé sauveur des Chrétiens d’Orient. Il est actif sur ce terrain au côté de l’association SOS Chrétiens d’Orient. Il s’est rendu en Irak, mais aussi en Syrie en décembre 2013 :

Gannat apparaît à 7:24 minutes

Il fait parti de ces jeunes qui, comme le dit Rue 89 « vont en Syrie écouter la version du régime ».

Il n’est ensuite pas très étonnant de voir fleurir sur les murs d’un centre social angevin des tags pro-Bachar.

En 2015 il est en 3ᵉ position pour les élections municipales de 2015 à Angers sur la liste FN et est également candidat aux élections cantonales en 2015.

Aujourd’hui Jean-Eudes Gannat se présente comme le « porte-parole » de l’Alvarium.

Et c’est d’ailleurs lui qui, sur les réseaux sociaux, offre le plus d’informations sur ce local.

Une chose est particulièrement frappante chez ce fils Gannat : sa capacité à créer du Bad Buzz. C’est du niveau international !

Il se fait passer pour le jeune homme roux qui «encule la presse» et se fait pourrir sur Twitter.

Il est ensuite le jeune responsable du FN qui dérape sur un tweet « #LangPédophile »

François-Aubert l’agresseur raciste

S’il est un fils que Pascal Gannat doit vraiment avoir du mal à supporter, ça doit sûrement être François-Aubert. Ce dernier s’est en effet fait remarquer ces derniers mois sur Angers puisqu’il a été confronté à de multiples reprises à la justice. Nous n’écrirons pas plus là-dessus, nous l’avons déjà fait à de nombreuses reprises

Ici, , encore ici, hélas encore là, à n’en plus finir ici.

Un journaliste du Monde avait également fait une bonne synthèse de la situation angevine.

Mais pour nous il est clair que la manière dont la justice bourgeoise juge les siens est sans commune mesure avec ce que vie la jeunesse des quartiers populaires.

L’attitude de la justice laisse clairement à désirer quand on voit que François-Aubert Gannat se retrouve, à l’Alvarium, avec celui que son avocat avait présenté comme un « témoin » qui ne connaissait « que de vue » l’auteur des violences…

François-Aubert à l’extrême-droite (décidément!). Son témoin « surprise » se cache parmi ces spécimens de bas du front.

L’exemple de cette famille, présente à la fois dans les courants les plus radicaux de l’extrême-droite, mais qui a aussi un pied dans l’appareil frontiste et le monde des affaires, nous montre que fascisme et capital font encore et toujours bon ménages. Malgré tout ce qu’elle peut dire, tout le mal qu’elle se donne pour se désembourgeoiser, l’extrême-droite n’a qu’un seul visage : celui d’un courant politique qui prendra toujours la défense des classes possédantes.

Enfin ne nous trompons pas, la famille Gannat n’est qu’un exemple parmi d’autres. Si elle disparaissait nul doute que de nouveaux fascistes pointeraient le bout de leur nez. Notre combat n’est donc pas celui de voir disparaître de la sphère politique cette famille, mais bien de faire en sorte de faire reculer le fascisme et l’extrême-droite par tous les moyens à notre disposition, et continuer à nous battre pour l’égalité, la liberté et l’émancipation de toutes et tous.

Parce que l’antifascisme est l’affaire de toutes et tous

Petite photo bonus, parce que nous ne pouvons continuer plus longtemps à garder cette ça pour nous:

Jean-Eudes dans sa période gangsta rap

Posted in Divers | Leave a comment